Blog
Syndication Derniers articles

Building a 4/5 ports network appliance with PC Engines APU and CXM-CASE1BLK enclosure

par Julien
Julien
Julien n'a pas encore mis à jour sa biographie
Hors ligne
le Lundi, 07 Novembre 2016
Mounting guides 0 commentaires

Introduction to the Calexium CXM-CASE1BLK modular and compact enclosure

The Calexium designed and manufactured high-quality CXM-CASE1BLK modular enclosure is a very flexible, cost effective and space saving compact enclosure sold on our online store since 2013 for PC Engines Alix 2Dx, 2D3, 2D13, APU1, APU2 and OpenVox IPC100, IPC110, IPC120 system board.

CXM-CASE1BLKCXM-CASE1BLKCXM-CASE1BLKCXM-CASE1BLK

 

It allow easy enhancement of the supported system boards by providing :

  • up to two 2.5 inch HDD for NAS systems, logs storage etc.
  • 2 x additional Gigabit ports for PC Engines Alix board with Calexium designed CXM-mPCI2LAN
  • up to 2 x additional Gigabit ports for PC Engines APU board with the Delock 95228/95237 network card, we will show in this article how to integrate them within our enclosure
  • 2 x WiFi
  • laser marking for easy placement of the necessary heat spreader for PC Engines APU1, APU2 system board

The CXM-CASE1BLK high-modularity and compact size design make it a perfect choice for any cost effective network appliance assemblies through its set of features, easy mounting and high quality black brushed anodized finishing which allow laser marking and greater heat dissipation due to ventilation holes.

High quality laser marking is also available, please contact the Calexium staff for any specific needs.

buy

 

 

Building a 4/5 ports network appliance with PC Engines APU by integrating the Delock 95228/95237 network card and a 2.5" HDD into the Calexium CXM-CASE1BLK enclosure.

 50b33ea721c731.808322355600259ee66358.33622894

We will see how to build a 4/5 ports network appliance with PC Engines APU system board and Calexium enclosure.

It should take much less than one hour to have the 4/5 ports network appliance ready.

There is one issue regarding the integration of the Delock network board into the Calexium enclosure which is that Delock network board screw holes does not match the Calexium enclosure holes, the reason is that the Calexium enclosure was designed to be used with Calexium CXM-mPCI2LAN for PC Engines Alix boards but we will adress this issue in this article by adapting nicely the Delock network card to fit into the Calexium enclosure.

Another reported issue was that the HDD could not be mounted easily with the network card, we will show that it can be mounted easily by elevating the HDD.

Parts list:

 

Step 1 : Preparing the enclosure for 4/5 ports integration by removing front panel holes

CXM-CASE1BLKCXM-CASE1BLK

This should look like this for the Delock 95237

CXM-CASE1BLK and Deloc 95237

 

Step 2 : Preparing and mounting the Delock 1/2 ports network card

To eliminate the issue with the non corresponding screw holes of the Delock board, one of the hole on the Delock 95237 must be carefully cut as pictured below, for the Delock 95228, two holes must be cut in order to place it correctly, this is the only trick that we have to use to fit the boards into the enclosure.

Deloc 95239Deloc 95237Deloc 95239Deloc 95237

 

Step 3 : Preparing the HDD

To mount the HDD, 4 x 20mm struts (not sold by Calexium) are used as pictured below to elevate the HDD and make it fit with the Delock boards, there is still some room for one more HDD by placing it above the first one.

HDD and Deloc boards into CXM-CASE1BLKHDD and Deloc boards into CXM-CASE1BLK

 

Step 4 : CXM-CASE1BLK regular mounting

Now, you can go through the usual assembly process of the Calexium enclosure.

Delock boards into CXM-CASE1BLKDelock boards into CXM-CASE1BLK

 

Looking for a completely modular enclosure which adapt to all kinds of realizations ?

RackMatrix® 1U modular enclosure.

 RackMatrix® modular enclosureRackMatrix® modular enclosure

Lectures : 8449 Lire la suite →
0 votes

Quelle solution pour envoyer des gros fichiers par email ?

par Yekolia - Jérémy Larrieu
Yekolia - Jérémy Larrieu
Yekolia est une agence web spécialisée dans la création et la refonte de sites i
Hors ligne
le Vendredi, 08 Juillet 2011
Uncategorized 0 commentaires

envoi-email-grosse-piece-jointe

La question est posée : quelles solutions existent-t-il sur le marché pour envoyer de gros fichiers par email ?

Nous allons envisager plusieurs solutions et établir un petit comparatif : le serverur FTP, les hébergeurs du genre YouSendIt, la compression, le découpage et enfin, la MailFountain.

 

 

1 - Le serveur FTP :

ftpComme son nom l'indique, il s'agit d'un serveur ce qui implqiue dès le départ d'avoir un ordinateur sur lequel le faire tourner. Mais, de l'autre côté, il faut aussi un logiciel client pour récupérer le fichier. Par contre, l'avantage du FTP c'est que l'on est pas limité dans la taille des fichiers. Par contre, on se retrouve vite dépassé par la configuration a effectuer sur le serveur concernant les droits d'accès à cooner (ou pas) aux personnes à qui l'on "envoie" des fichiers.

L'obligation de devoir envoyer un fichier sur un serveur est bloquant si l'on doit effectuer d'autres taches ou éteindre son ordinateur.

 

Les +: pas de limite de taille

Les - : 1 ordinateur dédié, 1 logiciel spécifique a installer pour le destinataire, "une action humaine", une configuration pas si simple et une sécurité pas exceptionnelle si on laisse les options par défaut.

 

2 - Les hébergeurs de fichiers :

hostersLes hébergeurs de fichiers tel YouSendIt, RapidShare ou Megaupload, permettent le partage de fichier de manière simple : il suffit de choisir le fichier sur son disque et le site de l'hébergeur génère un lien de téléchargement.

Très pratique dans les faits, la réalité est toute autre. En effet, puisque cela nécessite de charger d'abord votre fichier sur le site de l'hébergeur, cela veut dire que plus le fichier est lourd plus cela prendra de temps pour obtenir votre lien de téléchargement. Encore plus désagréable, vous ne pouvez pas quitter ou éteindre votre ordinateur tant que le chargement n'est pas terminé.

De plus, suivant les hébergeurs de fichiers, les conditions d'utilisation peuvent varier : certains limitent le nombre de fichiers ou la taille, d'autres vous demandent de payer pour débloquer des options bien pratiques comme l'envoi multiple, enfin il y en a qui font patienter le destinataire un certain nombre de minutes avant qu'il n'ai la possibilté de télécharger le fichier.

Enfin, un problème de confidentialté, et non des moindres, se pose : il existe des sites internet qui référencent et permettent la recherche de fichiers sur ces sites d'hébergement. Cela veut dire, qu'à chaque fois que l'on charge un fichier sur ces sites, il y a un risque pour qu'il soit vu par nimporte qui : très génant lorsque l'on est architecte ou bureau d'étude et que l'on envoi le plan d'une structure. Ne parlons pas de la problématique des avocats dont la confidentialité est cruciale.

Les +: Pas de logiciel à installer, pas de configuration à faire

Les -: Limitation de taille, limitation de trafic, manque de confidentialité, "une action humaine"

 

3 - La compression :

compression-fichierQu'il s'agisse de fichier ZIP, RAR, ACE, GZ, BZ ou autres, le problème de la compression sans perte de données c'est qu'elle a un pouvoir limité.

En effet, sur du contenu texte (brut comme dans un fichier TXT), la compression s'avère être très efficace. Par contre sur les fichiers binaires (comme les photos ou les documents Word ou PDF), les résultats obtenus sont souvent catastrophiques : moins de 10% de gain en règle générale.

La compression implique l'installation d'un logiciel et ainsi qu'une action pour démarrer la compression. Cela implique aussi l'installation du même logiciel pour le destinataire.

En plus d'avoir à attendre que la compression soit terminée, le destinataire doit lui aussi décomprésser l'archive pour obtenir son ou ses fichiers: plus le fichier est lourd plus la durée est importante.

Il arrive aussi que l'archive compressée soit corrompue et là il n'y rien d'autre à faire que de refaire l'archive et la renvoyer.

 

Les +: permet de grouper un semble de fichiers en un seul

Les -: réduction de taille inefficace, risque de corruption des données, installation de logiciel obligatoire, "action humaine requise"

 

4 - Le découpage :

decoupage-de-fichierL'idée est simple: si j'ai un ou plusieurs fichiers qui sont trop volumineux pourquoi ne pas les découper et envoyer plusieurs mails ?

L'idée est simple et intéressante mais la réalisation est moins sympatique.

Cette solution était d'ailleurs celle retenue dans Outlook Express®. Depuis les nouvelles versions d'Outlook ne le propose plus.

Qui dit "découpage" suppose "assemblage", cela signifie qu'il faut un logiciel de découpage/assemblage à installer aussi pour celui qui envoi que celui qui reçoit. Cela nécessite aussi une action aussi bien de la part de l'expéditeur que de celle du destinataire sans compter le temps qu'il faut au logiciel pour découper/assembler les fichiers.

Il arrive, régulièrement pour certains logiciels, que l'assemblage ne se passe pas comme prévu et qu'au final on obtienne des fichiers corrompus. Evidemment, il existe des logiciels qui ajoutent des données de contrôle pour éviter les corruptions de données ou du moins pouvoir les corriger. Le gros problème de ce type de logiciel c'est la taille des données de contrôle : plus les fichiers sont lourds plus les données de contrôle le sont aussi.

 

Les +: Permet d'envoyer les fichiers découpés en pièce jointe.

Les -: nécessite l'installation d'un logiciel, "action humaine requise", risque de corruption de données  

 

5 - La MailFountain :

mailfountain-no-limit-envoi-gros-fichier-par-emailL'idée de la MailFountain est extrêmement simple : pourquoi ne pourrais-je pas envoyer directement mon fichier par email quelque soit sa taille ?

C'est, effectivement, la réponse à cette qu'a apporté la fonction NO LIMIT de MailFountain. Pour rappel, la MailFountain est un EmailCenter : c'est un serveur de mail en box facile à installer et à configurer.

Comme son nom l'indique, la fonction NO LIMIT permet de détecter si le destinataire du mail est capable ou non de recevoir votre fichier. Dans le cas où le fichier serait trop lourd, la MailFountain se charge de stocker le fichier et de le remplacer par un lien de téléchargement.

Cela ne nécessite aucune action supplémentaire : on envoie l'email normalement depuis le client de messagerie que l'on a.

Côté confidentialité, le lien généré par la fonction NO LIMIT est uniquement disponible pour l'expéditeur et le destinataire et il expire au bout de 15 jours (et le fichier est détruit).

 

Les +:

  • Pas besoin de faire plus de choses qu'envoyer un email, intégré à la MailFountain.
  • Sûreté et confidentialité garantie par le fait que les pièces jointes de votre email reste chez vous sur MailFountain

Les -:

  • NO LIMIT n'existe pas encore sous forme de box indépendante.

 

6 - Conclusion :

Nous avons vu un certain nombre de solutions avec toutes des avantages et des inconvénients. Celle qui mérite l'attention reste la fonction NO LIMIT de MailFountain : elle permet d'envoyer ses fichiers quelque soit leur taille aussi simplement qu'un mail.

C'est LA solution pour envoyer des pièces jointes lourdes sans manipulation compliquée ou dangereuse.

Mots clés : Aucun mot clé
Lectures : 135771 Lire la suite →
0 votes